Représentations

Je suis la bête à Rosny-sous-bois

Je suis la bête à Fontenay-sous-bois

Je suis la bête à Chambéry

  • 10/04/2019 au 12/12/2018
  • Espace André Malraux - 67 place François Mitterrand, 73000 73 - Chambéry, France (FR)
  • Voir les disponibilités

Je suis la bête, d'après "Haute enfance" de Anne Sibran, par la compagnie (Mic)zzaj

1h15
  • Cycle 1
  • Cycle 2
  • Français
  • Toutes disciplines

La nouvelle création de la compagnie (Mic)zzaj, "Je suis la bête" place le spectateur au cœur du roman d'Anne Sibran*. Le public, assis au plateau, est entouré par cinq créateurs de sons et de lumières : cinq interprètes fins et poétiques. Les sons créés sont équitablement répartis dans tout le public, grâce à un ingénieux système ambisonique : où que l'on soit, on partage le même spectacle musical ! Voici un "concert narratif en immersion", envoûtant et magistral, mis en scène par Pierre Bardaroux. 

Au centre du plateau, Odja Llorca se tient prête, tout près d'un micro qui se tord telle une liane. Elle est à l'affût des mots qu'elle nous fait puissamment ressentir pour recréer l'histoire de cette enfant abandonnée à deux ans en forêt, dans le placard d'une maison "sans chemin ni personne". Cette enfant sauvage va grandir-s'ensauvager sous nos yeux, jusqu'à retrouver les humains... au creux de nos oreilles!

Assis sur un coussin, le spectateur est traversé de bruits, de sons, de voix, qui tour à tour caressent, dérangent, attirent. Au cœur de ce dispositif sonore original et subjugué par l'interprétation juste, viscérale et sans fard de la comédienne, le public. Il est poussé à réfléchir, à interroger son animalité, son éducation, ses préjugés comportementaux.

Représentations

Je suis la bête à Rosny-sous-bois

Je suis la bête à Fontenay-sous-bois

Je suis la bête à Chambéry

  • 10/04/2019 au 12/12/2018
  • Espace André Malraux - 67 place François Mitterrand, 73000 73 - Chambéry, France (FR)
  • Voir les disponibilités

L’oeil de l’équipe

Le thème de l'enfant sauvage ainsi que celui de l'éducation font résonner Marivaux et Rousseau en Français.

L'ingénieux dispositif sonore sera très inspirant en Musique et Sciences Physiques pour les programmes de collège et notamment dans les nouveaux programmes en physique-chimie.

Mais pour une fois c'est aussi à propos de la démarche à adopter afin de bien vivre la représentation, qui est ici mis en avant. Nous conseillons fortement de voir ce spectacle durant les représentations "tout public" et de disperser les élèves en petits groupes dans la salle.

En effet, le concept de ce spectacle demande à chacun de se laisser aller à visualiser ce qu'il entend (un beau travail sur l'image mental est à faire) et permet beaucoup de liberté physique dans la salle. Il semble donc primordial de tenter de créer l'espace individuel et immersif de chacun.

Cette représentation serait également l'occasion de rappeler à tous que ce sont "des êtres vivants" qui partagent, livrent, cette histoire devant nous et que si chacun est libre d'être touché ou non, il faut au moins ne pas perturber les interprètes. Un atelier matinal mettant en jeu les futurs spectateurs, pourrait être une expérience productive (par la compagnie, mais aussi par l'ANRAT ou la MGI).

En cas de représentation scolaire, nous recommandons que le professeur soit accompagné de plusieurs personnes et qu'ils se répartissent, non pas uniquement autour du cercle formé par les spectateurs, mais bien au milieu des élèves. Cette répartition permettra plus facilement de gérer les "phénomènes" de groupe.

A réfléchir également : les élèves doivent-ils avoir lu le livre ? Avoir échangé autour des thématiques évoquées, en amont de la représentation ? Nous pensons que oui, au moins pour la deuxième questions.

Repères pour les élèves

Autour de la pièce : les activités

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.