Représentations

Helsingor, Château d'Hamlet, au Secret

Helsingør – château d’Hamlet, d'après Shakespeare par Léonard Matton

1h30
  • Cycle 4
  • Troisième-Fr
  • Seconde-Fr
  • Sciences et technologie
  • Toutes disciplines
  • Histoire
  • Anglais LV1 ou LV2

Plongez dans la première adaptation française de la pièce de Shakespeare en théâtre immersif !

Avec la création d’ « Helsingør – château d’Hamlet », Léonard Matton renomme la profession de metteur en scène en « metteur en espaces ». Le Secret – nom donné au lieu où se joue la pièce – se situe dans une ancienne usine de tuyauterie (et accessoirement avant encore, une ancienne prison de femmes). Le lieu est pourtant situé en plein 5e arrondissement, à deux pas de la Place Monge, où ce créateur a enfin réalisé un rêve : celui de monter un « Hamlet » immersif. 

Oui, l’aventure est singulière !
Cette ancienne usine de près de 4000 M2, en partage avec les Plateaux urbains, a permis à la Compagnie Antre De Rêves (A2R), de reconstruire ce qui pourrait ressembler au château dit d’Helseneur. Le promoteur immobilier, et heureux propriétaire du lieu, a accepté, avant travaux, d’en faire un théâtre. Riche idée ! Mais une fois entrés à l’intérieur, on peine à imaginer que tout le travail de ces artistes, prolifiques, aux multiples casquettes, tant chefs décorateurs, menuisiers qu’excellents comédiens, sera bientôt mis au pilori pour la construction… d’un hôtel particulier. Aïe, ça fait mal.

"Pour comprendre le principe du théâtre immersif, il faut imaginer un espace de jeu où le « hors-scène » n’existe pas. Le public peut aller où il le désire. Depuis une douzaine d’années, la compagnie britannique Punchdrunk a démocratisé ce concept dans le monde anglo-saxon, à l’image du succès de son dernier spectacle, Sleep No More. Les spectateurs
pénètrent au cœur de grandes scénographies esthétiques – un hôtel, un studio, etc – et ils évoluent à l’envi dans ces espaces, auprès des comédiens."

Représentations

Helsingor, Château d'Hamlet, au Secret

L’oeil de l’équipe

Le fou du roi est-il si absurde qu’il n’y paraît ?

Ce travail permettra à l’enseignant de faire réfléchir les élèves aux liens entre régime politique et folie.
Quel serait le rôle, a priori paradoxal, de la folie dans notre compréhension d’un régime politique ?
En effet, le contrat social repose sur des êtres raisonnés qui acceptent de se soumettre collectivement aux règles du jeu social.
Or, qu’advient-il lorsque l’un d’entre eux, victime d’une folie réelle ou simulée – là est tout l’enjeu de l’illusion théâtrale – questionne la viabilité du système tout entier par son comportement, et en dévoile le fonctionnement ?

Cette brique interdisciplinaire (anglais/histoire) qui est proposée permet ainsi de confronter l’élève à un questionnement à la fois théorique et politique sur le rôle de la folie dans le theatrum mundi cher à Shakespeare, à partir de la pièce  Helsingør – château d’Hamlet, mise en scène par Léonard Matton et fidèle à la pièce de Shakespeare. Elle permet de croiser une étude du texte en anglais, tout en étudiant en histoire l’écrivain face aux régimes totalitaires au XXe siècle.

Sur la question du pouvoir et de la folie, ce travail pourra trouver un prolongement en français avec une pièce contemporaine de haute volée et autour de la figure de Tantale : Des Bouches à nourrir de Rodolphe Corrion dont vous trouverez la chronique ICI. 

De même, vous pourrez également metttre en lien le magnifique travail de Thomas Joly avec Thieste

Repères pour les élèves

Des lectures principales pour préparer les ateliers :

  • The Tragedy of Hamlet, Prince of Denmark de William Shakespeare (environ 1603) – Surtout : acte V, scène 1 et acte III, scène 4
  • Endiablade de Mikhaïl Boulgakov (1924) – Surtout les chapitres VIII, IX et le XI

Des lectures secondaires pour approfondir :

  • Nicolas Gogol, Journal d’un fou, 1835
  • Fiodor Dostoïevski, L’Idiot, 1868-1869
  • Sébastien Haffner, Histoire d’un Allemand : souvenirs 1914-1933, 1939
  • Vladimir Maiakovski, À pleine voix. Anthologie poétique, 1915-1930, Gallimard, 2015
  • Mikhail Boulgakov, Le Maître et Marguerite, 1967 – voir actuellement la mise en scène d’Igor Mendjisky (L'Avant-scène théâtre)
  • Czeslaw Milosz, La Pensée Captive, extrait du « Ketman », 1953

Des ressources exploitables en salle informatique par les élèves dans le travail sur la bioéthique :

  • Christopher Browning, Des hommes ordinaires. Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la « Solution finale » en Pologne, Paris, Les Belles Lettres, 1994 (1re éd. américaine, 1992).
  • Benoît Majerus, Parmi les fous : Une histoire sociale de la psychiatrie au XXe siècle, PUR, 2013.

 

Qui Veut Le Programme a filmé le spectacle en 360°. 

Des extraits sont visibles depuis "Youtube VR". Les voici :

https://www.youtube.com/watch?v=pO5nrDAHJZc
https://www.youtube.com/watch?v=TIwFPJoJDMU
https://www.youtube.com/watch?v=W-3J2kIAqH0

Ils peuvent être utilisés comme un des supports de visite du lieu, suivi d'un atelier en réalité virtuelle que nous menons. 

Autour de la pièce : les activités

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et mesurer son audience. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.