Cycle 4 2nde 1ère Terminale

Français Histoire Education musicale Arts plastiques PEAC EMI

Tristan (théâtre)

Entre amour impossible et engagement dans son siècle ! (Captation)
Mise en scène : Eric Vigner
Durée 1h40
Date de création Novembre 2014
Genre Théâtre

Le résumé

De Béroul à Wagner en passant par Chrétien de Troyes, le mythe de Tristan et Yseult, redécouvert à la fin du XIXe, a connu de multiples versions au cours des siècles. Eric Vigner que l’on connaît surtout comme metteur en scène, en donne une lecture profondément personnelle. Son Tristan traverse les âges et parle de notre époque. Il est multiple, à la fois sésame magique ouvrant en grand les vannes de l’imaginaire et pôle d’attraction magnétique. Corps blessé, fourbu rejeté à demi mort par la mer sur une grève bretonne au début du spectacle, ses épreuves ne prennent jamais fin. Le texte abonde en allusions : aux commandos de marines basés à Lorient, à Othello, à Marguerite Duras, à Maurice Maeterlinck, à l’Apocalypse selon Saint Jean, aux migrants. Sans s’identifier à ce héros ou cet anti héros, Eric Vigner y projette beaucoup de lui-même. Tristan est un « enfant de la mort » ; comme le Chasseur Gracchus de Kafka, il est condamné à errer à jamais entre deux mondes. C’est la première fois que le metteur en scène écrit pour les acteurs. Il a voulu « rappeler Tristan », c’est-à-dire poursuivre ce mythe qui est aussi un souvenir, une lecture d’enfance qui l’accompagne depuis toujours pour témoigner du monde contemporain, à travers une histoire d'amour éternelle tragique qui unit dans une destinée fatale le trio magnifique de Tristan, Iseult et Marc.
 

           

Les mots de l'artiste

« Qui es-tu je te reconnais. Quand ils ont dit qu'ils avaient trouvé le corps d'un homme jeune sur la plage, j'ai su que c'était toi. C'est toi. Tu es revenu....
LIRE LA SUITE

L'oeil de l'équipe

De la légende au mythe
Eric Vigner est breton et la légende de Tristan et Yseut a toujours alimenté son imaginaire. En décidant d'en faire une réécriture qu'il porte sur scène, il exprime à travers la figure de Tristan et de cet amour éternel, mais impossible, l'inconscient d'une époque traversée par ses guerres et ses couacs.
C'est une vision très personnelle du récit légendaire, loin de toute reconstitution historique, que nous livre Eric Vigner. Mais en faisant de Tristan une sorte de bouc émissaire, il sert d'explication, voire d'alibi au monde extérieur.

L'auteur, ici plasticien avant tout, charge sa scénographie (et jusque dans les moindres détails) d’une poésie intense, où "chaque objet théâtral est [...] un symbole fort qui ménage au spectateur des passages visuels, textuels et gestuels, et assure à nos corps une issue au-delà du voir". Dans cette mise en scène, temps et espace se télescopent pour inscrre de manière durable un foisonnement d'images fortes créant ou re-créant le mythe "Tristan".

Une première piste de travail serait de voir comment dans la scénographie d'Eric Vigner deux mondes, deux époques cohabitent. Certains objets particulièrement symboliques figurent sur scène. Le grand rideau de bambou traverse de cour à jardin l'espace scénique, comme il traverse les époques en même temps que les pièces de l'artiste, affirmant alors son caractère atemporel. Ainsi, un travail en arts plastiques sur le mélange artistique de différentes époques (décor, costumes, etc.), permettra de nourrir la réflexion en français sur la question du mythe et d'ouvrir l'espace à cette réalité poétique dans laquelle il nous entraîne.

Mais quel peut être encore le statut de Tristan de nos jours ? Est-il toujours perçu comme un héros ? Que devient Tristan et la notion même de mythe au regard de la jeunesse compte-tenu des conflits qui traversent le monde et les époques ? Autant de questions que le professeur de français sera en droit de se poser avec ses élèves aux côtés des professeurs d'histoire, d'arts plastiques et d'éducation musicale.

Autour du spectacle

Aller plus loin et tout savoir !

Les briques pédagogiques

Télécharger la fiche pédagogique

Tristan, un héros qui se tait ? Le "cri", ton cri face à la violence du monde
3e Français Histoire Education musicale Arts plastiques PEAC EMI

Tristan, un héros taiseux !
1ère Français EMI